Généalogie et continuité
Éditorial radio sur la fréquence juive
Hommages
Cérémonies d'hommage à Jérusalem
Actualité Juive : “Poursuivre l’Œuvre du Grand Rabbin Bénamara”
Cérémonie à la Grande Synagogue Buffault
Publications et Études en Israël
Cérémonie au Centre Rambam
Retour à la page d'accueil

Pour toute remarque, suggestion, promesse de dons, etc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


En construction

Conclusion

 

Chers Amis

Le Grand Rabbin RAHAMIM BENAMARA nous a quittés le premier jour de ROSH HACHANA 5762 (18 septembre 2001).
Son dernier acte "matériel" a été la rédaction, la veille, de son dernier chèque concernant ses Oeuvres de Bienfaisance.
Puis, ce ne fut que "spiritualité"
: Prières dans le livre de ROSH HACHANA, qu'il n'avait pas quitté depuis Pessah, Tehilim et MICHNA...
Lorsqu'un de ses disciples devenu DAYAN, vint sonner le SHOFAR, il le pria de lui faire entendre le cérémonial complet du jour, sans aucune omission. (Dans la mystique juive, le SHOFAR est la prière suprême, viscérale, qui purifie l'âme).

Puis, il ferma les yeux et sa NECHAMA rejoignit le souffle de la CHEKHINA - sans souffrance ni dégradation physique ou morale - à l'âge de "87" ans, ("PAZ" signifiant "pierre précieuse étincelante").

Ainsi fut réalisé son dernier souhait retrouvé ultérieurement, dans sa Tsavaa : ("Aujourd'hui, 7 ADAR 5753, commémoration de MOSHE RABENOU - "Que ma fin soit comme la sienne !"... Et c'est ainsi qu'elle fut : "BINCHIKA". Nos sages disent : "D. exécute la volonté de ceux qui le craignent". Ils disent de même : "les TZADIKIM sont plus présents après leur mort qu'avant". Et de fait, nous avons le sentiment que tout ce que nous entreprenons en son nom, connaît rapidement un vif succès avec l'aide de D.

... Ainsi, dans son "testament spirituel", il écrit p34 : "Ces oeuvres de Bienfaisance, je les ai fondées à un âge avancé (il y a 22 ans). Elles sont ma raison d'être et les délices de mon âme. Avec l'aide de D. je souhaite les laisser après moi...". "Le véritable dévouement que je vous demande est de les renforcer, de les faire épanouir et de les diffuser après mon départ". Et p35 : "Renforcez ma "forteresse" que sont les oeuvres de la TORAH et de bienfaisance "TEHILA LEDAVID", "HESSED VE HAMAMIM" et "HADESH YAMENOU". Je vous supplie tous de prendre part à leur maintient et à leur renforcement!"

C'est pourquoi, aussitôt les sept jours de deuil terminés, notre Association Loi 1901, regroupant ces trois oeuvres, a déposé ses statuts et, à l'occasion de la commémoration du mois, tous les instruments juridiques nécessaires à son fonctionnement étaient acquis. Dès lors, nous avons pu obtenir des dons qui ont permis aux oeuvres de continuer à fonctionner.

A présent, de grandes perspectives s'offrent à nous "BELI NEDER" qui pourraient aboutir à une Fondation Philanthropique polyvalente de grande envergure, prenant en charge les déshérités, les personnes âgées, malades... Cela dépend de vous Chers Amis et vos dons généreux vous combleront en retour, d'une joie profonde - celle qui accompagne l'Accomplissement d'une Bonne Action dont le souvenir lumineux restera à jamais gravé dans votre esprit et celui de votre famille.

Mieux encore : Elargissons le cercle de la Grande Famille de AHAVAT RAHAMIM !

Devenez militant : N'hésitez pas à sensibiliser et à faire participer vos amis, vos relations, car comme vous ils se rendront rapidement compte que l'on reçoit bien plus que ce que l'on donne...

En outre, quand vient l'Heure du Bilan et de la Vérité pour chacun d'entre nous, la satisfaction morale d'avoir soutenu par le biais d'Ahavat Rahamim les pauvres, les malades, les personnes âgées pèse bien plus que les richesses matérielles amoncelées qu'on ne peut emporter...

Nous espérons également Beli-Néder pouvoir construire un Centre polyvalent de Bienfaisance à Jérusalem destiné notamment à la prise en charge spécifique des personnes âgées déshéritées, pour rompre leur solitude, "leur redonner leur dignité, un sentiment d'appartenance et d'utilité à la collectivité..." tout en allégeant la charge de leur famille qui s'inquiète de les laisser seuls durant leur journée de travail. Ce Centre serait le témoignage de la générosité et de la solidarité de la Communauté juive de France à l'égard de nos frères israéliens qui traversent des épreuves multiples et dont le fardeau devient quasi-insupportable.

Ce projet, fruit de l'expérience de AHAVAT RAHAMIM et de son Fondateur, a le soutien des autorités, de la population, des Bénévoles...

Pour le financement, il sera nécessaire de faire appel à toutes les bonnes volontés : particuliers, entreprises, Associations, avec le soutien actif des Communautés, des Médias...

Votre générosité et votre implication pour les faibles et les démunis appelleront sur vous et vos proches les merveilleuses Bénédictions d'ISAÏE telles qu'elles sont exprimées dans la Haphtara de KIPPOUR...

"Vous prospérerez tel un jardin luxuriant et
comme une source d'eau vive qui ne tarit jamais"


(cf "Bénédictions d'Isaïe" à la fin de la rubrique "Perspectives")